Ordres de Batailles

Les ordres de batailles des guerres de la révolution et napoleoniennes
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 15 septembre 1792 - Montcheuttin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PaquitoSan
Ministre


Nombre de messages : 781
Date d'inscription : 28/11/2005

MessageSujet: 15 septembre 1792 - Montcheuttin   Jeu 25 Sep - 5:32

Dumouriez ayant ordonné la retraite vers le sud, c’est toute l’Armée du Nord qui se met
soudainement en marche. Dans ces mouvements, une grande confusion règne, sur des
chemins mauvais. L’avant-garde coalisée, commandée par le prince Hohenlohe et composée
des hussards de Köhler et de Wolfradt, d’une centaine de dragons de Schmettau, d’un
détachement de fusiliers de Gillern, d’une la batterie à cheval Von Schönermarkt et de deux
bataillons de fusiliers de Forcade et de Renouard, a enlevé le poste de Saint-Juvin sans coup
férir.
Il vient buter sur les positions françaises de l’Aisne et du Sud, mais trouve un passage entre
Mouron et Avrogne. Les français apercevant l’ennemi évacue immédiatement le bois de la
Barette. La cavalerie française forte des 12ème chasseurs et 2ème dragons en première ligne et
des 7ème et 23ème de cavalerie en seconde ligne protège la retraite française. Du haut de son
observation du château de Montcheuttin, le prince Hohenlohe aperçoit la cavalerie française.
Rassemblant toute sa cavalerie Hohenlohe passe à l’attaque, les hussards de Wolfradt
débouche dans la plaine et malgré un feu d’artillerie se déploient en bataille.
C’est ce moment qui est choisi par les français pour lancer la première ligne de cavalerie à
l’attaque de la cavalerie prussienne. Malheureusement pour elle, elle est prise en écharpe par
l’artillerie légère de Von Schönnermarkt. Le 2ème dragons se débande dans l’instant, tandis
que le 12ème chasseurs au moment de la charge des hussards de Wolfradt tire ses pistolets et
reçoit le choc quasiment sans défense. Le 12ème chasseurs est dès lors totalement rompu. La
vue de cette déroute, provoque d’abord la fuite de la seconde ligne de cavalerie, puis celle de
l’infanterie placée en protection de la retraite à la lisière des bois. Les français abandonnent
même deux canons.
Voyant cela, les prussiens poussent leur avantage, alors que la déroute devient presque
générale dans le camp français. Il semble que seul le 2ème hussards et le général Stengel se
soient bien comportés en la circonstance. Les prussiens découvrent également un convoi de
charroi et de voitures qui sont attaqués et taillés en pièces. Les prussiens déclarent avoir pris comme prisonniers 8 officiers, 257 hommes, 5 canons, 36 voitures dont la caisse de l’armée…
pour une trentaine de tués et de blessés de leur côté. Inconscient de la déroute générale,
Hohenlohe stoppe heureusement la poursuite. 10 000 français avaient fui devant 1 500
prussiens et rien ne semblait pouvoir changer l’engrenage des déroutes et des défaites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesaigleslareforme.forum2jeux.com
 
15 septembre 1792 - Montcheuttin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Galerie du mois de Septembre 2012
» Un événement Nokia les 26 et 27 septembre prochains ?
» Exclu: Du 05 au 10 septembre Bouygues Telecom sur vente privée pour la Bbox
» Apophysis de septembre
» Version 4.10 du 12 septembre pour le Nuvi 760

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordres de Batailles :: Ordres de batailles :: Première coalition-
Sauter vers: