Ordres de Batailles

Les ordres de batailles des guerres de la révolution et napoleoniennes
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 5 au 12 septembre : défense du défilé de l’Argonne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PaquitoSan
Ministre


Nombre de messages : 781
Date d'inscription : 28/11/2005

MessageSujet: 5 au 12 septembre : défense du défilé de l’Argonne   Jeu 25 Sep - 5:30

Dispositif de défense du défilé de l’Argonne, la méprise de Dumouriez :
Le 5 septembre, Dumouriez qui pense recevoir le choc principal des coalisés pour percer les
défilés de l’Argonne, a rassemblé à Grand-Pré, 16 bataillons d’infanterie, 15 escadrons de
cavalerie et de dragons, 6 escadrons de hussards, quelques compagnies de flanqueurs et
d’infanterie légère et un régiment d’infanterie.
Dumouriez place ces hommes pour bloquer les accès, notamment le général Stengel à Saint-
Juivin, le général Duval avec 3 050 hommes au défilé du Chêne-Populeux, le colonel Colomb
du 2ème dragons avec un escadron, 2 bataillons d’infanterie et 4 canons. Plus au Sud, le
général Dillon marche à travers bois pour prendre positif sur le passage des Islettes. Il conduit
avec lui les 3ème, 11ème et 12ème chasseurs, les 5ème et 6ème hussards et pense être rejoint par 4
bataillons d’infanterie (le 1er des Charentes, le 1er d’Indre-et-Loire, le détachement du général
Galbaud avec un bataillon du 17ème d’infanterie et un bataillon de Saône-et-Loire).
Mis en ligne par la Société d’Etudes Historiques Révolutionnaires et Impériales
2010
6
Parti le 4 septembre, Dillon arrive en vue de la côte de Biesme, en avant du passage des
Islettes, mais il trouve cette position déjà occupée par l’ennemi et se replie en toute hâte vers
Vienne le Château. Arrivé en pleine nuit avec des troupes harassée par la marche, il apprend
qu’au contraire, l’ennemi n’occupe pas ou plus cette position et vient le lendemain 5
septembre 1792 prendre position aux Islettes. Les 6 et 7 septembre, Dumouriez demande à
Dillon de pousser des troupes à cheval plus au Sud pour assurer la liaison avec l’Armée du
Centre de Kellermann en marche pour rejoindre Dumouriez.
Dillon établi tranquillement son dispositif tandis que le général prussien Kalkreuth commence
une série de reconnaissance. Le 7 il tâte le terrain directement sur les Islettes mais trouve la
position française fortement défendue. Le 9 septembre, il tente une reconnaissance avec 70
cavaliers vers Epinon-ville. Une brève escarmouche éclate contre 47 cavaliers français. Le 10,
accompagné de 300 hussards, 500 dragons, 2 bataillons de fusiliers et du canon, Kalkreuth
marche sur Apremont pour reconnaître la position de Saint-Juvin. Enfin le 12, il fait encore
diversion et accroche les français sur Briquenay et le bois de Morthomme. Ces divers
manoeuvres permettent aux coalisés de connaître avec exactitude le placement des troupes
françaises. Laissant devant le gros des français le prince de Hohenlohe-Kirschberg.
Les coalisés décident une marche de flanc pour éviter les fortes positions tenues par l’armée
française et trouver un passage. Ces différentes manoeuvres sont effectuées du 7 au 12
septembre 1792. C’est au défilé de la Croix-au-Bois que les français sont finalement surpris
de voir débouler l’ennemi. Le 12 au soir, le défilé était perdu et la défense naturelle de
l’Argonne tournée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesaigleslareforme.forum2jeux.com
 
5 au 12 septembre : défense du défilé de l’Argonne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Galerie du mois de Septembre 2012
» Tournoi Gent (Belgique) le 29/30 septembre
» Voyage: les Lofoten en Septembre
» Un événement Nokia les 26 et 27 septembre prochains ?
» Retour vers le ludique. 6 et 7 septembre 2014 - Aubigny sur Nère (18700 Cher)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordres de Batailles :: Ordres de batailles :: Première coalition-
Sauter vers: