Ordres de Batailles

Les ordres de batailles des guerres de la révolution et napoleoniennes
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

  bataille de Paris (wiki) 30 mars 1814

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
franckT
Maréchal
avatar

Nombre de messages : 974
Localisation : evry
Date d'inscription : 30/11/2005

MessageSujet: bataille de Paris (wiki) 30 mars 1814   Jeu 11 Oct - 6:13

Forces impliquées dans la bataille de Paris (1814)
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

1 Ordre de bataille
1.1 Armée française
1.2 Armée coalisée

Article principal : Bataille de Paris (1814).Ce qui suit est l'ordre de bataille des forces militaires ayant participé à la bataille de Paris le 30 mars 1814, ainsi que leurs emplacements en début de bataille. Cette dernière se déroule sur la rive droite de la Seine, du bois de Vincennes au bois de Boulogne. L'armée française étend sa position défensive entre Montreuil et La Villette tandis que l'armée coalisée, ayant franchi la Marne à Meaux, débouche par Rosny-sous-Bois, Bondy et Le Bourget.

Plan des environs de Paris en 1814
Bataille de Paris : position des troupes vers 16 heures



Ordre de bataille Armée française, commandée par Joseph Bonaparte, lieutenant général de l'Empire et Roi d'Espagne.

Commandant Groupe Corps d'armée Division - Nombre - Positions et observations
Maréchal Marmont
Extrême droite - Gardes Nationaux :
Garnison - 250 - Neuilly-sur-Marne
Garnison - 300 - Saint-Maur-sur-Marne avec 4 canons
Garnison - 450 - Charenton, 4 canons
Batterie d'artillerie - 4 (6) - Butte Fontarabie, en direction de Montreuil
Garnison - 300 - Vincennes, position fortifiée comprenant de nombreux dépôts, défendue par une dizaine de canons de 12
1er corps de cavalerie
Division Chastel - 1 600 - En avant de Charonne et Montreuil, couvrant la plaine de Vincennes
Division Bordesoulle - 1 700 - Sur la route de Charonne à Montreuil, regardant vers Vincennes, en seconde ligne
6e corps d'infanterie
Division Arrighi - 1 250 - Occupe Montreuil et le plateau de Malassis
Batterie d'artillerie - 6 (6) - Butte Mont-Louis, entre Charonne et Ménilmontant
Division Lagrange - 1 395 - En avant du Parc de Bruyères, à cheval sur la route de Belleville à Romainville
Batterie d'artillerie - 6 (6) - Butte Beauregard[1], balayant la gauche de Saint-Gervais
Division Ricard - 725 - Dans le parc de Bruyères, en réserve du 6e corps
Centre droit - Réserve de Paris
Division Compans - 2 220 - Dispersés en tirailleurs dans le bois de Romainville
Batterie d'artillerie - 12 (12) - En avant de Pré-Saint-Gervais, face à la plaine entre Romainville et Pantin
Division Ledru - 1 600 - Sur les hauteurs de Prè-Saint-Gervais, en réserve du centre droit
Batterie d'artillerie - 4 (6) - Butte Chaumont
Division Boyer - 1 850 - Entre le bas de la butte St-Gervais et la droite de la route de Pantin
Maréchal Mortier
Centre gauche  
Batterie d'artillerie - 12 (12) - À la ferme de Rouvroy, moitié en direction d’Aubervilliers, moitié dans celle de la gauche du canal de l’Ourcq
Corps de la Jeune Garde Impériale
Division Michel - 4 000 - Une brigade en arrière de Pantin (gauche), l’autre brigade à Aubervilliers
Division Charpentier - 1 500 Au pied de la Butte Chaumont
Division Curial - 1 820 en arrière de Pantin, en réserve
Extrême Gauche
Division Christiani - 1 630 - Entre La Villette et La Chapelle
Batterie d'artillerie - 5 (6) - Sur la Butte Montmartre, dans la direction de la Chapelle,
Batterie d'artillerie - 2 (6) - Au pied de la butte Montmartre, défendant l’accès aux hauteurs par le côté de Saint-Ouen
Corps de Cavalerie de la Garde Impériale
Division Roussel - 1 900 - Entre la Villette et La Chapelle
Division Ornano - 320 - Entre La Chapelle et Saint-Ouen
Garnison - 570 - Saint-Denis, Village fortifié, 6 canons
Maréchal Moncey
Garnison de Paris (dispersée)
Garde Nationale
Garde des barrières - 1 200 - 100 hommes à chaque grande barrière : Passy, Neuilly, le Roule, Clichy, Saint-Denis, La Villette, Pantin, le Trône, Charenton, Fontainebleau, d’Enfer et du Maine
1 200 - environ 60 hommes à chacune des 18 petites barrières
Réserve - 3 600 Réserve formée en 12 légions de 300 hommes tous volontaires doit se porter en avant des barrières menacées : 1ère légion aux barrières de Passy et Neuilly, la 4e au Roule et Clichy, la 2e à celle de Saint Denis, la 3e à La Villette, la 5e et 6e à Pantin, la 7e a la porte de Charonne, la 8e au Trône, la 9e à Charenton, la 10e à Fontainebleau, la 11e a la porte d’Enfer et la 12 à celle du Maine. La 10e, 11e et 12e, n’étant pas menacées, enverront 200 hommes chacune servir de réserve.
2 000 - Dans Paris intra-muros, la réserve de gardes nationaux qui ne se sont pas portés volontaires pour se battre hors des murs de Paris
Artillerie de la Garde Nationale - 20 (Cool - 2 à chacune des 8 grandes barrières de la rive droite, plus 2 à la barrière de Fontainebleau
24 (4) - 2 à chacune des 12 grandes barrières
Artillerie de réserve - 12 (4) - Barrière du Trône
2 (Cool Barrière du Trône
12 (Cool Barrière de Fontainebleau
2 (Cool Barrière de Fontainebleau
12 000 - 4 000 gardes nationaux armés de piques et 8 000 non armés restent dans leur caserne (aux Invalides)

Nota :

Pour les batteries d'artillerie, le chiffre entre parenthèses correspond au calibre de l'artillerie, reflétant l'importance de la batterie.
Les positions indiquées sont celles qui sont prévues par le plan de bataille. Plusieurs unités ne prendront leurs positions qu’un peu après le début de la bataille.

Total de l'armée française : 18 000 fantassins et 5 500 cavaliers. Les garnisons comptent 2 000 hommes (gardes nationaux et troupes de lignes). La garnison de Paris ne compte que pour 8 000 hommes. Total effectif participant à la défense de Paris : 28 000 hommes, 5 500 cavaliers et 129 pièces d’artillerie de position et environ 30 pièces de campagne.

Armée coalisée[modifier]Armée coalisée commandée par le Feldmarschall Karl Philipp de Schwarzenberg, Généralissime des armées alliées.

Commandant Groupe Corps d'armée Division Chef de division Nombre
Maréchal Blücher (Général Wintzingerode)
Extrême droite : Général Langeron
8e corps russe d'infanterie : G. Roudtzevitch
11e division russe G. Karnilow - 3 500
17e division russe G. Pillar - 3 500
10e corps russe d'infanterie : G. Kaptzévitch
8e division russe G. Urusow - 3 500
22e division russe G. Turczaninow - 3 500
Corps de cavalerie russe : G. Korf
Cavalerie Russe G. Borosdin - 1 200
Cavalerie Russe G. Emmanuel - 600
Cavalerie Russe G. Panczulisew - 1 200
Cavalerie Russe G Pahlen I - 1 200
Centre droit : Général York
1er corps Prussien : G. York
Cosaques russes G. Szerbatow - 800
8e division prussienne Prince Guillaume - 4 200
7e division prussienne G. Horn - 2 000
Cavalerie prussienne G. Jurgass - 3 100
2e corps prussien : G. Kleist
9e division prussienne G. Klux - 4 100
10e division prussienne G. Pirch I - 3 600
11e division prussienne G. Ziethen - 3 600
Cavalerie prussienne G. Roeder - 3 700
Réserve Droite : Général Vorontsov
12e corps Russe : G. Vorontsov
21e division russe G. Lapetiew - 5 600
24e division russe G. Swarikin - 2 800
14e division russe G. Harpe - 3 500
15e division russe G. Krasowsky - 2 800
Grandes Réserves du Général Barclay de Tolly
Centre - 6e corps russe : G. Raïevski
Cavalerie russe du G. Pahlen
G. Rudinger - 900
G. Lissanowitch - 300
Cosaques - 1 800
1er et 2e corps d'infanterie russe : Prince Eugène de Wurtemberg
5e division Russe G. Mezenzow - 4 500
14e division russe G. Heilfreich - 3 200
3e division russe G. Szaszafskoy - 3 600
4e division russe G.Wisznitzki - 3 600
Réserve du centre Réserve Impériale Russe : G. Miloradovitch
5e corps de la Garde Impériale russe : G. Yermoloff
G. Rosen - 6 200
Garde Royale prussienne - 3 800
G. Udom - 4 800
3e corps des Grenadiers de la Garde Impériale Russe : G. Lambert
G. Czglokow - 3 000
G. Pasiekiewicz - 3 000
Cavalerie de la Garde Impériale Russe : Prince Galitzine V
1er cuirassier Dépréradowicz - 3 000
Cavalerie de la Garde Royale Prussienne - 500
2e cuirassier : G. Kretow - 1 000
3e cuirassier : G. Duka - 1 000
Cavalerie légère : G. Szewicz - 1 500
Prince Royal de Wurtemberg Centre Gauche
3e corps autrichien : G. Gyulay  
Comte Creneville - 3 500
G. Von Weiss - 3 500
Comte Fresnel - 5 000
Extrême Gauche - 4e corps du Prince Royal de Wurtemberg
Avant Garde du Prince Adam de Wurtemberg G. Stockmayer - 2 000
G. von Walsleben - 1 000
G. Jett - 2 000
Comte de Franquemont 1ere division Bavaroise : G. Koch - 3 500
2e division Bavaroise : G. Döring - 3 500
Comte de Nostitz Grenadiers autrichiens de Trenk - 2 000
Cuirassiers autrichiens de Desfour - 1 000
Réserve Gauche - Réserve autrichienne : P. de Hesse-Homburg
Grenadiers Autrichiens G. Weissenwolf - 2 500
G. Trautengerg - 2 500

Total de l'armée coalisée : 103 700 hommes et 27 000 cavaliers dont 63 200 hommes et 20 000 cavaliers en première ligne et 40 500 hommes et 7 000 cavaliers en réserve. À noter que l'extrême droite du général Langeron participera très peu à la bataille en raison du retard dans l'arrivée des ordres de marche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
bataille de Paris (wiki) 30 mars 1814
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite perle sur Wikipedia
» Une bretonne à PARIS
» Lectus du 25 mars
» [Laguna II ph 2 - 2.2L dci de 2005 Initiale Paris] David76
» COMMENT installer et utiliser le systeme de bataille XAS?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordres de Batailles :: Ordres de batailles :: Sixième Coalition :: Campagne de France 1814-
Sauter vers: